Stop aux violences sexistes et sexuelles dans l'enseignement supérieur

Tout afficher

Edité le 25/03/2018

Décision du Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation : une cellule d'écoute sur chaque campus à la rentrée 2018.

Pour Frédérique Vidal, "Qu'on le veuille ou non, être victime, c'est aussi craindre que l'institution ne réagisse pas, douter du fait que l'on sera entendu et parfois avoir peur que parler soit finalement pire que de ne pas parler."